Comment choisir ses chaussures de ski?

quelles chaussures de ski?

LES CHAUSSURES DE SKI ALPIN?

Avant de devenir un sport, le ski était avant tout un moyen de déplacement et le confort n'était pas la première préoccupation de l'époque! Les chaussures usuelles étaient fixées aux skis avec les lacets et un système de languettes.

 

Ces dernières années l'amélioration des chaussures de ski alpin a été considérable. La technologie a permis leur développement. 

La chaussure de ski fait partie des paramètres essentiels de l'équipement du skieur alpin, alliant confort, précision et performance. Elle doit maintenir le pied et la cheville et transmettre l'énergie donnée par le skieur pour contrôler les skis.

 

Il est donc important de prendre le temps de bien choisir sa chaussure de ski!

Histoire de la chaussure de ski

Invention de la 1ère chaussure en plastique en 1948 par Robert Bob Lange


chaussure de ski, chaussures de ski

comment choisir sa chaussure de ski alpin?

chaussure de ski, bien choisir ses chaussures de ski

Le choix de la chaussure de ski se fait en fonction de : 

 

- la longueur du pied

- la largeur du pied

- du volume au niveau du cou-de-pied

- la largeur du talon

 

 

Retirer d'abord le chausson et essayer la chaussure pieds nus dans la coque! 

Vérifier que déjà ça ne frotte pas au niveau des malléoles, de la largeur du pied et de l'arrière-pied.

Se mettre en unipodal (sur un pied) pour vérifier que les malléoles ne frottent toujours pas sinon il faudra élargir le plastique du sabot en le chauffant.

Enfin se mettre en flexion, pour simuler la position dynamique en attachant le 1er crochet en haut au 1er cran seulement. Il faut qu'il reste assez d'espace devant pour la languette, sinon le tibia va reculer et la position sera mauvaise pour skier!

Quelle pointure choisir?

chaussures de ski

La pointure des chaussures de ski se mesure en Mondopoint qui correspond tout simplement à la longueur du pied en centimètres.

 

Bien mesurer la largeur du pied au niveau des métatarses : 

-95 à 98 mm : pieds étroits

- 99 à 101 mm : pieds classiques

- 102 à 104 mm : pieds larges 

- 105 à 106 mm : pieds extra larges

 

Un 1/2 mondopoint correspond à une même pointure mais l'épaisseur de la semelle intérieure dite de propreté est plus fine pour laisser plus de volume chaussant.

 

Anatomie de la chaussure de ski alpin

chaussure de ski, choisir ses chaussures de ski, choix des chaussures de ski, comment choisir ses chaussures de ski

quelques termes techniques sur la chaussure de ski alpin : 

 

- Le sabot : partie basse de la coque plastique. Elle sonne son volume à la chaussure et permet la bonne transmission d'énergie.

- Le collier : partie haute de la coque et fixé sur le sabot, il enveloppe la cheville et le bas de la jambe.

- Les talonnettes : c'est par là que la chaussure est fixée au ski. Elles doivent être en bon état pour garantir une bonne tenue dans les fixations et le bon déclenchement des fixations de sécurité.

- Le chausson : partie où va se loger le pied. Il est avant tout confortable, mais permet de garder le pied au  chaud et au sec! Il peut être thermoformable pour mieux s'adapter à la morphologie du pied.

- La languette : élément de protection des tibias. Elle est fixée sur le chausson.

- Les crochets ou boucles : système de fermeture de la chaussure, ils permettent d'ajuster le serrage.

- Le strap : bande de velcros qui entoure le haut du chausson. Il permet le serrage plus fin au niveau de la jambe.

- Le spoiler : permet l'amélioration de l'appui arrière du mollet. Pour les mollets fins ou les personnes de grande taille qui ont un mollet inséré plus haut. Ce réglage permet le bon maintient se la jambe.

- Le canting : système de réglage de l'inclinaison latérale du collier par rapport au sabot. (de moins en moins présent sur les nouveaux modèles, les fabricants privilégient les semelles sur mesure).

- Et enfin le Flex : c'est la rigidité (ou la souplesse) de la chaussure. Attention il peut différer selon les marques !!! Plus l'indice est élevé plus la chaussure de ski est rigide, plus le skieur devra avoir un niveau élevé.

Une chaussure enfant débutant aura un flex de 40 alors qu'un compétiteur peut avoir un flex de 150.

flex chaussure de ski
le flex de la chaussure de ski

LES CHAUSSURES DE SKI NORDIQUE?

chaussures de ski
le ski de fond classique
chaussures de ski
le ski skating

En ski nordique on différencie le ski de fond classique et le skating. 

Le ski de fond se fait dans deux rails parallèles alors que le skating est pratiqué en pas de patineur. Il faudra choisir votre discipline car les chaussures et les skis ne sont pas interchangeables!

Les chaussures nordiques sont néanmoins bien moins traumatisantes que pour le ski alpin. 

La chaussure de ski de fond classique

choix des chaussures de ski

La chaussure de ski de fond classique possède une semelles souple sans maintien de la cheville pour faciliter le déroulé du pied.

La tige est généralement basse et les chaussures jouent sur la flexibilité de la semelle afin de garantir un maximum d'aisance avec un confort optimum.

Prenez la même pointure que votre pointure habituelle.

 

La  chaussure de ski skating

choix des chaussures de ski

Lors du skating, la pratique plus dynamique avec le pas du patineur entraîne des pressions différentes sur le pied par rapport au ski classique. 

La tige est haute avec un collier afin de bien maintenir la cheville. La semelle est aussi plus rigide, ce qui garantit un meilleur contact pied/neige.

Comme pour le classique prendre sa pointure habituelle. Si vous hésitez prenez la plus grande, car le pied va gonfler avec la pratique intense.

 

Attention plusieurs systèmes de fixation existent. Certaines ont un système SNS Pilot avec une double fixation en sorte : il y a deux barrettes sous la chaussures. C'est un système de rappel sous le pied ramenant le ski plus vite sous la chaussure.

Ce système permet de se sentir plus en sécurité pour un débutant, mais il offre également des garanties de guidage étonnantes.